Et j’ai versé une petite larme

Devenir maman m’a rendue beaucoup plus émotive. Je me cache le plus souvent derrière la part de sang allemand qui coule dans mes veines pour paraitre plutôt froide et faire croire que peu de choses me touchent. Ca m’évite ainsi entre autre d’étouffer mon fils de bisous et de câlins quand je le laisse chez sa nounou le matin.

Pourtant, j’en ai refoulé des larmes depuis maintenant plus d’un an. Entre les moments où j’avais peur de mal faire (paies ton baby blues), ceux où je m’extasiais devant ma crevette devenue homard et les autres où je me disais que ca filait beaucoup trop vite.

Alors pour le premier anniversaire de Little Prince, je me voyais déjà en pleine dépression. Le cap des 1 an avec toutes les transformations que peut avoir un bébé en 365 jours. En plus, je préparais son baptême pour le lendemain du birthday. Pourquoi ne pas se stresser encore un peu plus ?

La veille de son anniversaire, il a fait ses 3 premiers pas, c’est Damned Dad qui y a eu droit, je n’étais pas dans la pièce. Comme il ne veut pas faire de jaloux il a fait de même avec moi. Je n’ai pas vraiment réalisé en fait. Depuis le temps qu’on nous disait qu’il n’allait pas tarder à se servir de ses deux jambes uniquement. Je m’étais dit que de toute façon ca viendrait bien un jour.

Obnubilée par sa double fête, j’ai laissé passer le week end, fière à chaque fois qu’il se lachait.

Et puis le lundi suivant il était chez sa nounou, après une semaine de « vacances » pour toute la Damned Family.

Le soir quand elle est venue m’ouvrir la porte, il marchait à côté d’elle, une main dans la sienne. Et là j’ai versé ma petite larme de voir mon bébé sur la voie de l’autonomie, mélange de tous les sentiments que peuvent ressentir une maman quand elle voit que sa plus belle réalisation l’est encore plus que ce qu’elle l’imaginait.

Il y a un an Erwin est né, minuscule lutin de 45cms,  qui semblait tellement fragile et si dépendant de nous, qui ne pleurait presque jamais et passait son temps à observer tout ce qui était à sa portée.

Aujourd’hui son altesse du haut de ses 77cms a déjà 8 dents, qu’il passe son temps à montrer quand il sourit et prend la pause pour les photos. Il a son petit caractère, mais ses tests des limites de ses géniteurs le font bouder 3 à 5 secondes pas plus.

Le temps qu’il lui faut aussi pour se remettre d’une chute de cascadeur, parce que tenir 20 secondes debout et faire quelques pas ne lui suffisent pas. Il aime l’aventure et escalader tout ce qu’il trouve.

On l’inscrira à des concours de danse plus tard aussi, vu comment il remue du popotin sur tout et n’importe quel genre de musique. C’est bien la seule chose qui le fait lacher ses occupations et tourner la tête vers la télé.

Tata de 14 neveux et nièces, j’en ai vu grandir des petits morveux, j’ai pu les cotoyer à tous les ages, mais rien n’est plus vrai que de réaliser l’évolution d’un enfant en regardant sa propre progéniture s’éveiller et se développer.

C’est vraiment magique d’être maman.

Publicités

4 commentaires

  1. Joyeux anniversaire Erwin !!!
    Et bravo pour les progrès, bébé Koala du haut de ses 16 mois fait 78cm et n’a que deux dents :p
    C’est vraiment magique les voir évoluer. Une surprise constante, surtout que ce n’est que le debut. Tu vas en avoir de plus en plus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s