About Mom

Et Bonne Année !

L’usage veut qu’on ai tout le mois de janvier pour faire ses vœux. Je ne suis donc pas en retard.

Je vous souhaite donc à toutes et tous une excellente année 2015.

Qu’elle vous apporte la santé, l’amour, l’argent, l’inspiration. Qu’elle soit productive, riche en expériences, faite de petits bonheurs. Que vous puissiez mener à bien vos résolutions si vous en avez prises.

Pour ma part, même si 2015 a commencé un peu speed, je vais tacher de vous écrire régulièrement. Je vous parlerai aussi très bientôt d’un projet qui me tient à cœur et que j’espère être LE projet pour mon année.

J’ai aussi décidé de relativiser et de tenter de brider ma nature anxieuse, d’arrêter de me prendre la tête et de m’ouvrir les yeux sur les petits bonheurs de ma vie. C’est d’ailleurs pour cela que si vous me suivez sur mon Instagram, vous avez pu remarquer que j’immortalise chaque jour un petit bonheur, une petite joie, un petit coté positif de ma petite vie.

Les récents événements si tragiques et l’espoir né dimanche dernier me complaisent dans cette entreprise. Je ne parle pas volontairement de tout cela, tant l’ont bien mieux fait que moi. Je n’oublie pas pour autant.

A très vite

Publicités

Mon blog s’est arrêté, je tente de le redémarrer.

Voilà, nous sommes le 6 novembre cela fait bientôt 5 mois que je n’ai pas posté. J’aurais eu tant de choses à écrire, mais finalement j’ai préféré simplement les vivre ou y survivre, c’est selon.

Dans mon tout dernier article, je disais que j’allais me faire opérer. C’est chose faite et je suis donc encore là pour en parler. Mais rester une semaine couchée, avec des tuyaux, ne pas pouvoir prendre mon Little Prince dans les bras, le voir que de loin sans lui faire de câlins ça a été difficile. Rentrer l’a été encore plus. Il n’avait d’yeux que pour son papa qui s’en était occupé tout ce temps H24. Maman ne comptait plus trop. Ca a été dur, j’en ai beaucoup souffert tout en essayant d’en vouloir à personne. Et puis finalement c’est passé.

Nous avons enchaîné sur une série de travaux à la maison : pose d’enrobé et de pavés devant la maison, pose d’un velux, modification dans la salle de bains, changement de cuisine, création de pièces dont une salle de jeux au sous-sol… Oui tout ça ! J’ai beau ne pas avoir fait grand chose, si ce n’est avoir les idées (et payer), ça m’a bien fatigué.

Et notre semaine de vacances passée dans le Sud en plein milieu n’a pas aidé puisqu’on a beaucoup bougé et je pensais pas mal à ce qui nous attendait au retour. Mais c’était les premières vacances avec mon Baby Boy qui adore la mer.

 

Comme l’année n’est pas encore terminée même si on s’en approche (merci les catalogues de jouets, heureusement je vais très peu dans les magasins ces derniers temps, je pense que Noël commence à s’afficher) et que j’aime vivre sous pression, le 15 novembre nous allons faire le baptême et fêter le 1er anniversaire de notre progéniture. En ce moment je suis en train de tout organiser, de faire la décoration etc tout en pensant déjà au 40 ans de Damned Dad qui se profilent en février 2015 et à sa fête à lui.

Donc j’ai été un peu éloignée d’ici et des blogs que j’aime lire. Heureusement, certaines sont présentes sur Instagram où moi aussi j’ai été productive.

Mais tout cela m’a permis de profiter et de voir grandir mon Little Prince. Parce que bon faut aussi en parler un peu, c’est le thème non ?

J’ai pu le voir apprendre à escalader les nouveaux casseroliers et la première marche de l’escalier. Monsieur est très sportif et ne tient pas en place, les coins de tables l’apprécient, les animaux moins même si il est passé des câlins « je t’arrache les poils et je te plante mes 4 dents » à des câlins où « je te tiens par la peau et je t’écrase de tout mon poids ». C’est devenu une piplette, mais ce que je préfère c’est quand on lui dit « dis papa » et qu’il répond « maman » ou « mamam », ça dépend si il a faim ou pas.

Voilà, I’m back. Je tacherai de poster un peu et certainement un nouvel axe DIY et autres décos.

 

Mon corps, ce traitre

Mon corps et moi on vit en colocation depuis toujours. Parfois on se tolère, parfois on a envie de foutre l’autre dehors tellement on ne se supporte pas. Il n’a jamais été celui que je rêvais qu’il soit. Je n’ai jamais eu la volonté qu’il espérait.

Il y a 7 ans, j’ai trouvé une aide à notre petit problème d’obésité morbide : la pose d’un anneau gastrique. Pour moi il s’agissait du précieux graal me donnant accès à une vie sans avoir peur de développer les effets secondaires de cette fameuse obésité. Laissez moi énumérer : diabète, hypertension, problèmes cardio-vasculaires, cholestérol, je dois en oublier.

L’arrivée de ce 3ème colocataire s’est plutôt bien passé… Les deux premiers mois… Puis il y a eu quelques conflits entre mon corps et lui. Finalement, on a réussi à partager quelques années. 60 kgs de perdus ce n’est pas rien. Et mon corps et moi on s’appréciait beaucoup plus.

Et puis il y a eu ce miracle, je suis tombée enceinte. Mon corps n’a pas trop apprécié. L’hypertension, ce contre quoi j’avais décidé de lutter, m’avait rattrapé. Mon corps n’a pas beaucoup aidé Little Prince. Mais Little Prince est un warrior, il est là et en plus que bonne santé aujourd’hui.

Alors mon corps a décidé de s’en prendre à mon anneau. A la fin de la grossesse ou juste après l’accouchement, il y a eu ce qu’on appelle une « migration de l’anneau dans l’estomac ». En gros suite à une infection l’anneau a été absorbé par l’estomac. Au lieu d’être autour, il est à l’intérieur de celui-ci aujourd’hui. Peut être est ce que j’avais compris qu’il y avait un problème, ou bien le fait que je ne perde aucun kg m’avait mis la puce à l’oreille.

Et bien le 24/06, notre 3ème locataire déménage. Cet anneau qui a fait partie de moi 7 ans va m’être ôté. Je le vis assez mal pour plusieurs raisons. Une opération ce n’est pas rien, j’ai été loin de paniquer pour ma césarienne, à la clé il y avait Little Prince. Mais là, il n’y aura rien. Je serai endormie, on va m’inciser l’estomac. Je serai hospitalisée pour une durée dépendant de la capacité à cicatriser de mon estomac. Et tout ça loin de mon Baby Boy. Ok je le verrai surement tous les jours, mais ça ne sera pas pareil. Toutes les peurs liées au fait de ne pas se réveiller ou d’avoir des complications me tenaillent. Ce n’était pas comme cela avant, peut être est ce que c’est aussi cela être maman.

Cette crainte aussi de reprendre tous les kg perdus, le principe de l’anneau c’est quand même de réduire le bol alimentaire. J’ai beau avoir pris de bonnes habitudes, il n’y aura plus ce garde fou.

Mon corps et moi on est donc en plein clash. Je ne le supporte plus vraiment et j’ai parfois peur que cela empire d’ici quelques semaines. Je vis cela comme un échec sur moi même. Cet échec qui influence mon humeur, ma vision de moi même et mes peurs.

 

Mon fils s’appelle Erwin

Youhouhou le scoop du jour. Je ne sais pas si je l’avais déjà mentionné sur ce blog en fait. Mais ce n’est pas pour dévoiler ce secret si bien gardé que j’ai fait cet article. Nop.

Je voulais plutôt parler des réactions des gens lorsque l’on annonce le prénom du bébé à naître ou déjà né. C’est toujours THE question avec le sexe du rejeton.

1/ Les spécialistes en étymologie :

Le spécialiste : Erwan vous voulez dire ?

Moi : Non Erwin, crois moi, je sais quand même comment s’appelle mon fils.

Le spécialiste : Ah ok ! Et donc c’est breton.

Moi : Non c’est germanique, justement, Erwan est breton.

Globalement qu’est ce que ça peut faire ? Si d’aventure il nous viendrait à l’idée d’opter pour un prénom d’origine malgache  alors que Little Prince est plutôt typé allemand, ce serait pour la valeur qu’il a pour nous ou sa signification. En l’occurrence, on règle là le problème du conflit culturel.

2/ Les curieux

« Et pourquoi ce prénom ? C’est pas courant »

Je pense à tous ces parents qui ont du mal à se mettre d’accord sur le prénom de leur progéniture, allant parfois même jusqu’à finir les négociations en salle d’accouchement. Je les vois mal expliquer les prises de tête… Bon nous, il s’avère que c’était le prénom du grand père maternel de Damned Dad et qu’il était assez peu courant sans paraître préhistorique. Du coup il était déjà validé il y a 6 ans.

3/ Les pédopsychiatres

«  Moi je connais des (mettez le prénom de votre baby) et ils sont… »

Franchement, comment le caractère d’un enfant peut simplement se baser sur un prénom ? Il y a trop de variables qui entrent en jeu entre ce qui est propre à lui, ce qui est transmis par ses parents, son éducation etc. Après c’est un peu facile : calme vs turbulent, timide vs extraverti, une chance sur deux bien souvent qu’il y ai des similitudes… On a de la chance hormis le Grand Pa, personne de notre connaissance ne s’appelle Erwin :p. Mais j’ai une pensée pour les parents de Pauline, Mathilde, Charlotte, Jérémy, Hugo, Lucas, Axel et autre Léa.

4/ Les fans de célébrités

Faut pas me dire qu’on n’a pas fait le lien entre votre précieux rejeton et des gens connus. Je compatis. Nous c’est plus compliqué, Erwin Von Steinbach et Erwin Schrödinger, ils ne passent pas à la télé et ce n’est pas forcément la même culture.

 

Bientôt de retour !

Les vacances arrivent et on se dit qu’on va avoir plus de temps pour écrire tout en profitant de sa petite famille.  Et puis une petite mauvaise nouvelle (rien d’insurmontable) se transforme en grande contrariété. Du coup la motivation n’était pas au rendez vous même pour mes fameux #365 days of happiness.  J’ai donc 7 jours de retard !
Bref je reviens dans la semaine avec de nouveaux articles et mes petites photos.

Tag : Et si je gagnais au Loto ?

J’ai été taguée par Lutins In Love pour parler d’un sujet qui fait rêver. Et si je gagnais au Loto ? Vaste question qui demande pour ma part pas mal de réflexion d’autant qu’on a le droit de disserter sur 4 choses seulement (ouais 4 ca fait pas énorme quand on a des millions à dépenser).

Petit moment de réalisme tout de même avant d’avoir des étoiles plein les yeux. Ceci est un message pour Damned Dad aka monsieur j’ai toujours de la chance. Faut se mettre à jouer…

1. Payer notre maison et finir tous les travaux.

Bizarre hein ? Oui mais voilà, je me dis que ma petite vie à l’heure actuelle n’est pas si mal, ma maison non plus. Y a des trucs à finir, des trucs qu’il faudrait refaire, ça demande de l’argent et du temps. Avec quelques millions (il n’en faudrait même pas 200 000€) ce serait bien de faire venir des entreprises. Je pense que même si je peux me faire faire la maison de mes rêves (voir point 3), je souhaiterais garder celle-là. C’est une grande partie de ma vie, mes plus beaux souvenirs aussi. Elle deviendrait peut être notre musée et mon lieu de retraite pour garder les pieds sur terre, pour me rappeler d’où je viens.

2. Partir en voyage

Aller en Australie, aux USA, en Suède, aux Seychelles et j’en passe. Voir du pays, profiter de la vie et de mes deux hommes à temps plein, amasser des tonnes de souvenirs, en faire des dizaines d’albums et trouver l’inspiration pour le point 3.

3. Faire faire la maison de mes rêves.

En 3ème position car ça demande du temps pour qu’elle soit vraiment comme je la souhaite. Chercher le terrain adéquate, faire les plans selon mes envies et les idées glanées durant mes voyages. Il faut qu’elle reflète parfaitement l’image que j’en aurai.

4. Partager

Il parait que gagner le gros lot nous fait avoir pas mal de nouveaux amis, ou des anciens qui refont surface. Mal barré avec moi et ma mémoire d’éléphant. Cependant, je partagerai un peu avec ceux que j’aime, au moins en réalisant l’un de leur rêve ou en plaçant un peu d’argent pour eux.

Comme tout tag, faut retaguer d’autres blogs les voici :

Ary d’Orange Givrée

Little Big Mama

Jailly

Maman Koala

Panaka

Anarchy In The Family

A votre tour de rêver 🙂

Liebster Award is back again

Après m’être dévoilée ici, puis ici et parce que je ne sais que très peu dire non, me revoilà à répondre aux questions d’une autre blogueuse. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’en prime, on découvre d’autres blogueuses qui ont été taguées !

Compte tenu des 22 choses que j’ai déjà raconté sur moi, je suis à la limite de devoir vous tuer, je ne vais rien rajouter et passer aux 11 questions de ma tagueuse. Pas envie de passer les prochaines années en prison ;).

Merci en tout cas à Anarchyinthefamily d’avoir pensé à moi.

 

1) Quel est ton plus gros défaut et quelle est ta plus grande qualité? J’aurais bien dit que j’ai très mauvais caractère, mais ce serait bien en deçà de la réalité ! En fait, je suis surtout très rancunière, on paie longtemps la facture. C’était pour le plus gros défaut au cas où, pour la plus grande qualité, je dirais protectrice. Si on fait du mal à quelqu’un que j’aime, vu que je suis rancunière, je vous laisse deviner la suite…

2) C’est quoi le programme aujourd’hui? Un peu de ménage, s’occuper de Little Prince, et peut être un peu de jardinage.

3) Tu te vois comment dans 10 ans? Mais vous avez toutes cette question :p ! Avec Damned Dad et Little Prince, dans notre petit home sweet home, quelques rides en plus.

4) Tu es bec sucré ou bec salé? Ça dépend des jours. Je suis pas accro au chocolat, ni aux chips. Chez moi le bec est interchangeable.

5) Feignasse ou sportive? Sportive dans ma feignantise ? Toujours les extrêmes. Une fois que je m’y mets j’y suis à fond jusqu’au moment où je relâche et je repars dans mes travers.

6) Quels sont les indispensables de ton sac à main? Comme j’essaye toujours d’avoir le sac le plus petit possible (histoire de ne rien prendre de superflu) je dirai : mon téléphone, ma carte d’identité, ma CB et un paquet de mouchoirs.

7) Quel est ton souvenir le plus drôle avec ton enfant? Oula, Little Prince est comique dans l’âme comme son papa, donc on rigole souvent avec lui. Mais le plus drôle est probablement récurent chez lui : Lorsque je lui dis que je vais le mettre assis, qu’il entoure de ses petites mains mes index et qu’il pousse un grand râle façon j’en chie pour me mettre assis, alors que c’est moi qui fait tout le boulot.

8) Quel est ton film préféré? Je suis plus séries que films. Il y en a tout de même que j’aime plus que d’autres, mais pas au point d’en qualifier un de préféré. J’aime assez les Marvel.

9) Quand tu regardes Scènes de ménage tu te dis que tu ressembles plus à qui? Marion, Emma, Liliane ou Huguette? Pas du tout Marion et Liliane. Un peu Emma et j’espère dans 30 ans Huguette !

10) Qu’est-ce qui te rend folle chez ton Pépito? Qu’il mange comme un ogre et qu’on soit obligé de lui changer 4584846 fois de bavoir chaque jour du coup.

11) Quel sera ton prochain petit moment à toi? Rien qu’à moi, je pense le coiffeur d’ici 15 jours. En théorie j’ai un vendredi sur trois rien qu’à moi, avec Damned Dad au taf et Little Prince chez la nounou, donc la semaine prochaine, mais chez nous c’est férié Vendredi Saint donc je serai avec Little Prince :).

 

Je ne taguerai personne, je vous aime quand même.

 

Liebster Award is back inside

Je viens d’être taguée par Jailly de Mon Petit Blog pour partager avec vous encore un peu de moi. Je m’étais déjà prêtée au jeu ICI. Sachez que vous en saurez bientôt trop sur moi, je serai donc dans l’obligation de me débarrasser de vous ! En attendant, je vais tacher de ne pas me répéter ;).

11 choses passionnantes sur Damned Mom :

1. Depuis la naissance de Little Prince je voue un culte aux étoiles. C’est le motif que j’avais choisi pour sa chambre, je lui cherche tous les fringues qui en ont et je commence même à m’y mettre pour moi. Au passage merci Pampers pour mettre plein d’étoiles sur les Active Fit :p.

2. De même pour la couleur bleu nuit, je me suis mise au bleu alors que j’étais plutôt du genre violet avant.

3. J’ai 17 articles en préparation sur ce blog et pas le temps de les peaufiner et les illustrer. 18 avec celui là.

4. Je disais dans mon 1er Liebster Award que j’étais grosse consommatrice de bouquins, lorsque je commence une saga qui me plait, il me faut lire tous les tomes avant de passer à autre chose.

5. Little Prince a un accroche-coeur sur le front depuis la naissance. Je passe au moins 454786 fois les doigts dessus par jour pour le mettre en place.

6. J’écris. J’ai un livre en cours mais en suspend depuis l’année dernière et ai commencé un autre il y a peu. Mais le temps me manque

7. Je suis une fan de mythologie et de légendes

8. Je suis toujours prête à rendre service et toujours disponible, ce qui fait de moi la bonne poire de service qui se fait avoir ou qui devient inexistante une fois le service rendu.

9. Du coup étant très très très rancunière, je peux me faire avoir deux trois fois, mais une fois que j’en veux vraiment, je pardonne quasiment jamais.

10. Une bonne rancune va toujours de paire avec une bonne mémoire. J’ai une excellente mémoire, elle sert pas mal lorsque j’ai des griefs, mais dans la vie de tous les jours c’est très pratique, le moindre détail peut avoir son importance.

11. J’ai 14 neveux et nièces.

Les 11 questions de Jailly :

1. Quel est ton surnom dans la vrai vie (ou ton prénom si tu n’en a pas ) ? Peg, diminutif de Peggy kwa.
2. Quel est ton livre préféré ? L’Univers, Les Dieux, Les Hommes de Jean-Pierre Vernant où comment apprendre plein de choses sur la mythologie grecque.
3. D’ou vient le nom de ton Blog ? De mon imagination pour souligner le fait que je suis finalement quand même devenue mère.
4. Quel est ton meilleur souvenir ? La naissance de Little Prince et comme c’était par césarienne, je n’ai même pas à oublier sa sortie…
5. Et pour les vacances cet été ou vas tu ? (Si c’est proche de Montpellier n’hésite pas à venir prendre un verre ^^) Ce n’est pas encore statué, ça dépendra de comment on se sentira prêts à partir avec Little Prince. Premières vacances à trois, donc je n’ai pas envie de devoir me faire tous les scénarios possibles d’ici à septembre.
6. Si tu devais quitté la France (ou le pays ou tu vis ) ou irais-tu ? En Australie
7. Ou te vois tu dans 5 ans ? Damned Dad, Little Prince et moi dans notre maison
8. Iphone ou Samsung ? Définitivement Samsung
9. Ta photo préférée ? Celles de mon profil ici, faites dans un Photomaton où nous sommes tous les trois. Il n’y a quasiment pas de photos de nous trois, ni de moi avec Little Prince. Généralement c’est moi derrière l’appareil.
10. Le week-end c’est plutôt en mode tranquille ou c’est le moment de rattraper tous ce qui n’a pas été fait la semaine ? Il y a beaucoup de choses à rattraper et j’ai envie de le faire, mais après le week end passe hyper vite et j’en resors fatiguée
11. La question que tu aurais aimé qu’on te pose (et la réponse ^^) : Celle-ci et donc la réponse est « celle-ci » 😉

Je ne retague personne, si vous passez par là et que le coeur vous en dit, prêtez vous au jeu ;).

 

Une semaine après la reprise du taf : le bilan.

Dimanche dernier 21h, mon cœur saignait, en miettes. A force qu’on me rabâche depuis deux semaines déjà « ca va le moral pour ta reprise ? », alors que moi j’essayais de ne pas y penser, fallait bien que je craque.

Au fond du lit j’ai réalisé que Little Prince et moi on se verrait 3-4h par jour maximum. Que le matin ce serait la course et que le soir il faudrait s’organiser parce que mon Précieux passe encore une partie de son temps à dormir et que moi il faut aussi que je vive un peu. J’ai pleuré, je m’en suis prise à Damned Dad, je me voyais déjà avoir cette conversation chaque soir, être complètement déprimée et devoir finalement demander mon congé parental à temps plein, ce qui ne ferait que reculer l’inévitable échéance.

Après une nuit merdique, j’ai pris mon courage à deux mains, sans verser une seule larme en disant au revoir à mon bébé (et à son papa dont c’était la première journée seul avec lui), je suis partie la tête haute en direction du bureau.

Et j’ai eu raison.

Intellectuellement j’étais devenue proche d’un légume. 6 mois et demi à la maison dont 3 en étant enceinte, heureusement je savais encore écrire mon nom.  Je suis du genre à avoir besoin de réfléchir, il faut que mon cerveau travaille et ces derniers temps c’était proche du néant.  Alors ça m’a fait du bien de reprendre mon poste, revoir mes collègues, être mise au courant des nouveautés fiscales et de travailler.

Ayant la chance de travailler à environ 15 minutes de la maison j’ai pu rentrer voir mes hommes à midi et j’avais une raison de partir à l’heure le soir. J’ai laissé Little Prince s’endormir dans mes bras, lui ai donné le dernier biberon et l’avoir mis au lit, des moments qui semblent anodins quand on est h24 ensemble mais qui deviennent privilégiés quand ils sont rationnés.

Malheureusement pour le lendemain il a fallu se préparer à une autre épreuve : le laisser 11h chez sa nounou sans le voir. S’imaginer qu’il nous oublierait dans la journée et qu’on serait plus sa maman (oui l’imagination d’une jeune maman est parfois fertile niveau mélodrame). La séparation a été plus dure le matin, mais ses sourires en le récupérant m’ont prouvé qu’il me reconnaissait. Même si ce petit filou n’a pas voulu que je le quitte le soir une fois l’histoire lue, qu’il chouinait quand je sortais de sa chambre et me faisait de grands sourires lorsque je revenais vers son lit.

2 jours passés, la moitié de la semaine pour moi puisque j’ai repris à 80% jusqu’à début août. Mercredi matin je suis partie le cœur un peu plus léger et jeudi encore plus.

Finalement, même si la routine recommence à s’installer au bureau et que l’euphorie des premiers jours va s’estomper, ça me fait du bien d’avoir l’impression d’exister pour autre chose que juste être la maman de son fils. J’admire les mères au foyer mais je ne les envie pas, je n’ai pas ce tempérament et 4 jours au boulot me l’ont prouvé.

Bilan positif pour cette première semaine avec 3 jours de week end. Vendredi,  Little Prince était chez sa nounou ce qui a laissé à ses parents un peu de temps pour faire autre chose. Samedi et dimanche en famille.

J’irai me coucher plus sereine ce soir et demain je commencerai une nouvelle semaine.

Damned Mom se questionne #1

Attention haut niveau intellectuel dans ce questionnement !

Pourquoi lorsqu’on a rendez vous chez le gynécologue,  au passage par le secrétariat on doit donner  date de naissance,  adresse,  numéro de téléphone ?
Ok les deux derniers peuvent éventuellement changer mais c’est pour vérifier notre identité.  Ça veut donc dire que certaines se feraient passer pour d’autres à leurs rendez vous ? Y en a qui aiment vraiment ça ??