2ème trimestre

Trimestre #2 : Enceinte et épanouie ?

Et oui, le deuxième trimestre de grossesse est censé être celui du plein épanouissement. Pas encore baleine, plus de nausées matinales, on devrait se sentir plus que bien.

Pour ma part, ayant échappé aux maux du 1er trimestre, on pourrait s’imaginer que j’étais totalement bien.

Et pourtant, si il y a un truc qui ne m’a pas lâché pendant la grossesse, c’est la fatigue (et finalement même après l’accouchement). Alors niveau vie sociale, c’était un peu limite, du genre aller voir un match de foot chez des amis et s’endormir pendant la 1 ère mi-temps…

J’ai quand même eu la force de sortir pour la fête de la musique et c’est en écoutant une amie qui chantait ce soir là que j’ai eu la chance de sentir pour la première fois Junior bouger. Moment magique qui s’est éternisé, à croire qu’il avait envie de danser toute la nuit.

Le 18 juillet nous avons eu la fameuse échographie morphologique et sa conclusion m’a rendue nettement moins sereine.

La sage femme a d’abord eu du mal à prendre les mesures car Junior était du genre à ne pas vouloir montrer ce qu’elle voulait voir. Après un rhabillage, une promenade d’une demi heure dans les couloirs de la maternité, elle a retenté. Si on est sorti en connaissant le sexe de Junior (son coté exhib), masculin vous vous en doutez, on a aussi appris qu’il faudrait refaire une échographie de contrôle, par le chef d’unité, spécialiste. La raison : la taille du fémur de Little Prince, trop petit à l’écho.

C’est donc le 13/08 que le couperet est tombé : Little Prince avait un retard de croissance in utero. J’ai été mise en arrêt maladie pour me reposer dans l’attente d’une nouvelle échographie 4 semaines plus tard. Si sa croissance était totalement stoppée, on m’hospitaliserait.

Points positifs : J’ai commencé à tester les siestes après le petit déjeuner, les siestes après le déjeuner, les couchers à 20h30. De toute façon j’étais fatiguée, ca ne pouvait qu’être bénéfique pour moi. Je me suis plongée dans le tricot et autres loisirs créatifs.

Points négatifs : J’ai découvert de nombreux programmes télévisés qui en d’autres circonstances m’auraient fait zappé (La famille Kardashian, 17 ans et maman…). Devenue hyper sensible h24, j’ai du arrêter de regarder mes séries préférées (NCIS, CSI…) pour cause de violence, sang, cadavre etc.