Damned Mom Life

Trimestre #1 : Et sinon les nausées ça va ?

L’association grossesse = nausées est vraiment la plus répandue. A croire qu’être enceinte fait de nous des usines à vomi. Généralement c’est la première question qu’on vous pose avant même celle relative à la date présumée d’accouchement ou si vous allez bien, parce que non, la graine qui a germé ne fait pas obligatoirement de nous les êtres les plus épanouis de la terre, surtout au 1er trimestre.

Et donc les nausées ?
J’ai eu la chance de passer au travers des mailles du filet. C’est d’ailleurs bien pour ça que je n’ai pas su de suite que j’étais enceinte. Nous sommes toutes différentes. Et la grosse fatigue que j’ai connu à cette époque, je l’avais plutôt mise sur le manque de soleil de ce début d’année 2013.

C’est seulement après avoir remarqué ma poitrine prenant de l’ampleur,  que je me suis dit qu’un truc clochait.

A presque deux mois de grossesse, je venais de me faire tatouer et j’ai découvert que j’avais un passager.

Evidemment comme je le disais dans mon tout premier article, cette grossesse n’était pas prévue mais tout de même la plus merveilleuse des surprises. Après avoir réalisé ce qui se passait, tout s’est enchaîné très vite. C’est hallucinant la tonne de paperasse qu’il faut remplir et tout ce qu’il faut prévoir lorsqu’on est enceinte. Suivi de grossesse, prises de sang mensuelles (le fait d’avoir eu 10 chats en autant d’années ne m’a pas immunisé contre la toxoplasmose) etc.

Nous avons annoncé très vite à tout le monde, voir à la terre entière ce qui se préparait. Même si les fameux trois mois n’étaient pas écoulés en totalité, c’était tellement improbable, que ca allait forcément tenir jusqu’au bout.

Mon premier trimestre de grossesse s’est donc passé très vite puisque j’en avais zappé pas loin de la moitié.  J’avais juste très envie d’hiberner.

Nous avons pu revoir celui qu’on appelait Junior à l’époque lors de l’échographie du 1er trimestre, un vrai mini bonheur qui se développait.

To be continued…

Publicités